Pensez-vous savoir maitriser la nouvelle tendance Slow Sex ?

0
171
views

Les occasions pour coucher ne vous manquent peut être pas. Et si pour une fois, vous essayez d’esquiver les tentations et entrez dans le slow sex. Voici une brève explication !

Une nouvelle expérience

Beaucoup de tendances apparaissent chaque jour : dans la mode, dans la coiffure, … même dans le sexe. Diana Richardson a écrit un livre sur le slow sex, en d’autres termes faire l’amour en conscience. Quand cette écrivaine donne un cours, c’est comme un cours de yoga mais dans le domaine de l’activité sexuelle. Un sociologue italien est l’origine de ce mouvement, qui s’est répandu aux Etats-Unis. Chez nous, on peut trouver des nouvelles méthodes pour faire l’amour d’une autre façon. Le cours trouve son intérêt surtout dans la préparation de l’état d’esprit à être plus tendre et plus érotique.

L’auteur du slow sex, Diana Richardson, le désigne par une union sexuelle et un acte sexuel. La rencontre entre deux corps qui souhaitent partager intimité et plaisir ne demande pas forcément de la performance. Un concept qui est très développé sur quelques sites érotiques. Avec le sexe lent, les deux partenaires se sentent plus connectés. La stimulation de tous les sens est le plus important. L’orgasme tient la seconde place.

La pratique d’un sexe lent

Certains utilisent souvent les termes de collés serrés pour le slow sex, or ce n’est pas vraiment le cas. Si vous en avez déjà effectué ce genre de sexe, vous n’auriez aucun mal à initier le slow sex. Le charme et le romantisme interviennent beaucoup dans ce type d’activité sexuelle. Il n’est pas question d’avoir des accessoires hard pour intensifier le fantasme. Des gestes tendres et en douceur gouvernent la partie.

En d’autres termes, ce seront les préliminaires qui seront intenses. Les sujets ne vont pas pratiquer de fellation ou de cunnilingus, mais cela passera par un massage ou des caresses. Le regard et l’intention doivent se concentrer sur l’autre, rendant ainsi la coopération plus puissante et plus vibrante.

Le plaisir

La performance et l’agressivité ne sont pas les seules sources de plaisir. Nombreuses sont les personnes qui remarquent l’intensité du plaisir dans la lenteur. Ralentir permet ainsi d’être plus érotique et plus intentionné. Cela donne tout le temps qu’il faut pour déclencher son plaisir. Les deux partenaires sont plus concentrés l’un sur l’autre et savent écouter l’autre pour assouvir ce qu’il veut. Il n’est plus question de courir contre la montre, mais de prolonger le plaisir et d’être plus comblée surtout.